Une compétition rude à Montréal pour la colocation

Depuis 2002, ServerMania s’engage à fournir les meilleurs services et infrastructures de qualité professionnelle à des prix abordables aux petites et moyennes entreprises.

Il faut faire partie de notre secteur pour comprendre l’ampleur du défi pour livrer une telle promesse. Des infrastructures pro nécessitent souvent la mise en place de solutions de gestion personnalisées, des systèmes conçus sur mesure et des équipes hautement qualifiées capable d’intervenir rapidement. Ces équipes sont d’ailleurs souvent seulement disponibles au sein des départements TI des entreprises Fortune 500.

En raison de l’envergure de la mission, les critères fondamentaux pour devenir un partenaire de colocation pour ServerMania sont très poussés. Au cours de l’année passée, l’entreprise, située à Buffalo, New York, Los Angeles et Toronto, a entrepris une nouvelle initiative pour agrandir ses infrastructures de Dallas et Amsterdam, et aussi agrandir ses infrastructures du Canada. La présence d’une énergie renouvelable à un prix abordable, des lois pour la protection de la vie privée robustes et une faible latence vers les États-Unis et l’Europe, font de Montréal un emplacement de choix.

Mais comment choisir parmi tous les différents partenaires ?

Pour trouver un site de tier 3, neutre vis-à-vis des opérateurs munit de technologie de pointe offrant à la fois une grande flexibilité et une efficacité énergétique et de refroidissement, ServerMania développa un questionnaire de pré-sélection de 50 critères comme appel à participer pour les opérateurs de Montréal.

Le questionnaire présentait une description des services nécessaires pour devenir partenaire ainsi que les coût, l’expérience, les qualification des équipes, les niveaux de service à la clientèle et de fiabilité associés à chacun de ces services.

L’évaluation comptait également une analyse approfondie de la capacité d’expansion des candidats. Ce critère est fondamental sachant que l’Intelligence Artificielle et l’Internet des Choses connaissent une croissance fulgurante ; l’IDC prévoit que les données créées et copiées chaque année vont atteindre 180 zettaoctets (180 suivi de 21 zéros) d’ici 2025. Et bien que nous sommes dans l’impossibilité de planifier avec exactitude les besoins des serveurs dans 5 ans, il est impératif pour un partenaire de colocation d’avoir aujourd’hui une méthodologie prouvée et une grande flexibilité pour répondre aux besoins de demain.

Une autre priorité : un plan de reprise d’activité. Entre piratage, rancongiciel, orages et inondations, l’échelle des menaces pour les opérations et la continuité des services ne fait qu’augmenter avec l’adoption des technologies à l’échelle mondiale. Il est donc prudent d’explorer des stratégies et différents plans de reprise d’activités opérationnelles avant même que les crises ne surviennent.

Aujourd’hui, ServerMania couple son expertise des services d’hébergement de données avec les avantages uniques d’un centre de données situé sur Montréal ce qui lui permet d’offrir des solutions complètes pour les entreprises de toute taille. Les sites comprennent des centres de données de type SSAE16 II et SAS 70 et un fournisseur de l’industrie de la carte de paiement de niveau 1. Ils sont engagés à offrir un taux de disponibilité de 100% grâce à une approche très personnalisée qui fournit à chaque client un directeur de compte attitré.

Pour en savoir plus sur ROOT comme choix de partenaire de colocation pour ServerMania, visitez le cas d’étude : ServerMania et le centre de données ROOT. En juillet, ROOT a annoncé son projet de construction d’un troisième centre de données pour répondre aux demandes croissantes de ces clients. MTL-R1B est un nouveau projet d’aménagement qui vient ajouter une capacité supplémentaire de 10MW. Environ 20% de la capacité de ce nouveau site a déjà été vendu avant même le début des travaux de construction.