L’impact des lois sur la protection de la vie privée pour une entreprise en expansion

Des réseaux sans frontière, c’est la possibilité d’échanger toutes données partout, en tout temps et entre n’importe qui, de manière sécurisée et fiable. C’est malheureusement un concept illusoire. Les centres de données et les dirigeants de grandes entreprises connaissent l’importance du choix de résidence des données. Les lois sur la protection de la vie privée ne sont pas les mêmes dans tous les pays.

L’année dernière, ServerMania, une infrastructure et entreprise d’hébergement, située sur Toronto et Buffalo, était à la recherche d’un nouveau partenaire pour élargir leur infrastructure existante et répondre aux besoins croissants de leurs clients. Pour effectuer leur évaluation, ServerMania mit en place des critères clefs comme le lieu de résidence des données.

Aux États-Unis, les lois protègent les intérêts des grosses entreprises et ceux de l’État, alors qu’au Canada, elles sont davantage centrées sur le consommateur mais aussi sur les entreprises peu importe leurs tailles. La Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDÉ), visant à aider les entreprises à respecter la vie privée des entreprises, a aussi pour but d’harmoniser les lois avec celles en Europe. Ses principes établissent les règles de sécurité de base que doivent suivre les entreprises qui stockent des données personnelles. La loi fournit des règlementations physiques, organisationnelles et technologiques.

Sous LPRPDÉ, les données européennes peuvent être stocker au Canada sans problème. Il en est pas de même avec les États-Unis. Les principes UE-États-Unis Safe Harbor, qui permettaient aux entreprises avec des opérations en Europe de stocker aux États-Unis leurs données confidentielles ont été déclarés invalides en 2015. Un nouvel accord, le bouclier de protection des données UE-États-Unis, est maintenant en vigueur. Cependant, ces nouvelles règlementations ont déjà provoqué quelques contestations judiciaires et créé un climat d’incertitude pour les groupes qui stockent les données de milliers d’entreprises autour du monde.

Au Canada par ailleurs, l’utilisation, la divulgation et la conservation des données sont règlementées. Ces lois limitent l’utilisation et la communication des renseignements récoltés, qu’aux fins pour lesquelles ils ont été recueillis et avec un consentement préalable. De plus, ces données peuvent seulement être conservé pour la durée nécessaire pour effectuer ces tâches. La situation est très différente aux États-Unis ou l’administration Trump a annulé les mesures de protection de la vie privée de la FCC, ce qui permet maintenant aux fournisseurs d’internet de vendre des renseignements personnels sans consentement préalable.

Pour les organisations au Canada, il est obligatoire de se soumettre à des mesures strictes sur la protection de la vie privée ce qui crée un environnement stable et sécurisé. C’est la raison pour laquelle les entreprises construisant leur réputation autour de leur engagement à respecter la vie privée de leurs clients viennent au Canada. C’est le cas de ServerMania pour qui le Canada était un choix facile. L’organisation a une solide réputation comme un fournisseur, défenseur de la vie privée. En effet, en plus d’avoir instauré des politiques de confidentialité robustes qui protègent les données de leurs clients, il était clair pour Server Mania que les lois strictes mais modernes et transparentes au Canada leur permettraient de fournir du stockage de données sécurisé et privé, sans équivoque.

La protection de la vie privée est fondamentale. Ce n’est cependant qu’une facette à considérer pendant l’évaluation des partenaires de colocation. Il est aussi nécessaire de juger l’environnement géographique et physique dans lequel se situent les infrastructures. Au Canada, il s’agit plus particulièrement de Montréal, le centre canadien pour « la ruée vers l’or des centres de données. »

Êtes-vous à la recherche d’un partenaire de colocation ? Cliquez-ici pour découvrir la méthodologie utilisée par ServerMania pour les aider dans leur évaluation – L’étude de Cas ServerMania.