L’intelligence artificielle, un deus ex machina pour les centres de données nouvelle génération.

Depuis sa création, le centre de données ROOT se démarque en poussant les limites technologiques au service de l’innovation dans ses centres. Nous avons, en effet, mis en place des méthodologies uniques pour l’aménagement et la construction de nos sites qui nous permettent de déployer des centres de données Tier 3, à plus faibles coûts que la compétition. Nous employons le refroidissement KyotoCooling qui offre au système l’air frais de Montréal pendant plus de 90% de l’année. De plus, nous avons développé des procédés pour déployer ces centres de grande échelle en moins de 120 jours, un processus qui peut prendre à nos concurrents plus d’une année.

L’innovation est essentielle à la pérennité des joueurs dans notre domaine. En un rien de temps, l’infrastructure de notre économie digitale est passée d’unités centrales, à des micros ordinateurs puis à des centres de données de plusieurs hectares ; il est clair que même le plus intelligent des humains ne pourrait prendre en main cet écosystème complexe en suivant des manuels et des feuilles de calcul seulement. Il est temps pour une nouvelle solution.

Le rêve ? Un monde où les centres de données gravitent autour de l’intelligence artificielle. L’IA surveille, contrôle l’infrastructure TI et le site, ainsi que toutes les applications, le refroidissement, l’énergie, le stockage, les réseaux et la charge de travail tout en ajustant en temps réel toutes variables nécessaires pour assurer une efficience, productivité, disponibilité et fiabilité maximum. L’IA renforce les procédures quotidiennes et celles de maintenance afin de résoudre les problèmes avant même qu’ils surviennent. L’IA apprend et stocke ses connaissances pour les réappliquer dans le future, au sein de ce même site mais aussi pour les partager avec les autres sites.

Même si nous ne sommes pas encore à ce degré d’intégration et de complexité, le secteur des centres de données fait de nouvelles avancées chaque jour vers cet idéal. Et encore une fois, ROOT joue un large rôle comme pionnier dans ce domaine.

L’utilisation de l’IA pour optimiser l’énergie est devenue un standard pour tous nos sites – le focus est maintenant tourné vers ce qui s’avère être le plus grand défi dans notre industrie : la réduction du risque d’indisponibilité. Selon l’IDC, le coût moyen d’une panne est de 100,000 $ US par heure. Dans le cas d’une défaillance majeure, le montant peut atteindre plus d’1 million de $, d’où l’importance d’un taux de disponibilité de 100% pour les centre de données et leurs clients.

Pour atteindre cet objectif, ROOT a annoncé un partenariat avec Litbit, une start-up de San José de la Californie, fondée et dirigée par Scott Noteboom. Scott était le vice-président des opérations du centre de données de Yahoo avant de devenir responsable de la stratégie, du design et de la création de l’infrastructure technologique pour Apple.

Les solutions d’IA de Litbit sont conçues pour le management de divers sites industriels avec en priorité le secteur des centres de données. Nous sommes fiers d’être leur premier partenaire dans l’utilisation de l’apprentissage automatique pour offrir un taux de disponibilité de 100% à nos clients. Cette année, nous voulons renforcer nos principaux procédés avec la mise en place du système LitBit sur 14 générateurs diesels d’urgence au sein de notre site MTL-R2. En effet, des bruits inhabituels comme des grincements, des cliquettements ou cognements peuvent indiquer un certain nombre de problèmes à examiner et diagnostiquer. L’installation d’IA et de détecteurs LitBit est l’équivalent d’un ingénieur posté 24h/24 7j/7. Pour en savoir plus sur ce projet et sur la capacité de l’IA à “écouter”, cliquer L’intelligence artificielle au sein des centres de données : l’apprentissage automatique pour maintenir un taux de disponibilité de 100%, et restez branché sur cet espace pour des mises à jour et pour les résultats du projet.