Montréal, au cœur des activités de colocation en Amérique du Nord

La réputation de Montréal voulant que la ville soit au cœur des nouveaux investissements en matière de centres de données gagne rapidement de l’importance et attire l’attention, tant au pays qu’à l’échelle internationale. Montréal est la capitale des centres de données au Canada, et ROOT est fière d’avoir choisi d’y installer ses activités.

La moitié des nouvelles entreprises de colocation au Canada sont nées au sud de la frontière. IT World a qualifié ce déplacement des données vers le Canada de véritable ruée vers l’or des centres de données, dont Montréal serait le Klondike. Voici quatre raisons pour lesquelles Montréal s’est retrouvée au cœur des activités de colocation en Amérique du Nord :

Raison 1 : L’hydroélectricité abordable et les faibles coûts de refroidissement au Québec

En annonçant en grande pompe son intention d’installer ses services d’infonuagique Amazon Web Services (AWS) à Montréal, Amazon, le plus important fournisseur public de services de stockage infonuagique, a attiré l’attention de toute l’industrie de l’Amérique du Nord sur Montréal. Teresa Carlson, vice-présidente, secteur public, Amazon Web Services, a expliqué qu’après l’étude exhaustive de plusieurs emplacements canadiens, ce sont les tarifs de l’électricité, les plus faibles en Amérique du Nord, qui ont fait pencher la balance pour AWS. « Nous avons choisi cette région en raison de l’hydroélectricité, affirme Teresa. Nous avons trouvé le Québec très accueillant pour les entreprises. »

« Après l’étude exhaustive de plusieurs emplacements canadiens, ce sont les tarifs de l’électricité, les plus faibles en Amérique du Nord, qui ont fait pencher la balance pour AWS. »

Une importante étude portant sur les 17 plus grands marchés de centres de données en Amérique du Nord a révélé que Montréal se classait en deuxième position en matière de tarifs d’électricité à faible coût, après Atlanta. Ses tarifs étant en dollars canadiens toutefois, l’électricité y est moins chère que celle des points de comparaison aux États-Unis. Cet avantage étant combiné au climat naturellement frais de Montréal, la consommation globale d’électricité s’en trouve réduite. ROOT Data Center tire profit du refroidissement naturel possible pendant plus de 90 % de l’année, ce qui diminue considérablement la consommation d’électricité et les coûts totaux pour les clients.

Taux de puissance locaux moyens (cents / kWh) dans les grandes villes nord-américaines

Raison 2 : La proximité des marchés de la côte est

Lorsque la société OVH a ouvert son centre de données à Montréal, Octave Klaba, directeur technique, a dit que l’installation du plus important centre de données d’OVH dans la région de Montréal était un choix évident pour des raisons fonctionnelles, soient l’absence de barrières reliées à la langue et la proximité de Toronto et de New York.

Le fait de se trouver près de ces importants centres urbains permet également une grande connectivité des réseaux, avec une latence aussi faible que 7,5 ms, que ce soit pour le 60 Hudson à New York ou le 151 Front Street à Toronto1.

Raison 3 : De généreux incitatifs

Autrefois réticent à offrir des incitatifs fiscaux aux nouveaux centres de données, le gouvernement du Québec a revu sa position exactement au bon moment. La province propose maintenant aux entreprises du secteur des technologies un régime fiscal impressionnant qui va même jusqu’à faire l’envie des politiciens de nos voisins de l’Ontario. Parmi les grandes lignes du régime, nous retrouvons :

  • De généreuses allocations pour le coût d’investissement d’équipement relatif à l’énergie propre
  • Jusqu’à 25 000 $ par employé en crédit d’impôt pour l’embauche d’un nouvel employé de TI
  • 30 % de crédit d’impôt pour les dépenses de recherche et de développement admissibles (le crédit est de 10 % en Ontario)
  • 5 % de crédit d’impôt pour les coûts de main-d’œuvre reliés à la production de titres multimédias

Raison 4 : Des lois rigoureuses en matière de protection de la vie privée

Les sociétés Microsoft, Salesforce et Amazon ont toutes évoqué le fait de vouloir éviter les lois sur la surveillance en vigueur aux États-Unis comme raison d’avoir choisi le Canada pour leurs investissements. Si les clients choisissent le Canada pour ses lois rigoureuses en matière de protection de la vie privée, ils s’installent à Montréal pour son électricité propre et abordable, ainsi que son climat frais. La Cour de justice de l’Union européenne ayant invalidé l’accord pour le transfert de données entre les entreprises américaines et celles de l’Union européenne, le Canada s’est révélé une destination de choix pour les entreprises européennes à la recherche d’un pied à terre en Amérique du Nord.

« Si les clients choisissent le Canada pour ses lois rigoureuses en matière de protection de la vie privée, ils s’installent à Montréal pour son électricité propre et abordable, ainsi que son climat frais. »

Le fait que Montréal est un véritable paradis de la colocation n’est plus un secret pour personne, et ce, pour de bonnes raisons.

 

  1. Basé sur les mesures d’ingénierie et les essais du fournisseur de télécommunications.
  2. Georgules, Julia. 2016. « Data Center Outlook, North America ». JLL, San Francisco.